Les feuilles de busserole : une aide sans antibiotiques

«Je cherche une solution sans antibiotiques pour éviter les résistances.»

Un traitement aigu alternatif

Par exemple, un extrait de feuilles de busserole fortement dosé convient pour un traitement aigu sans antibiotiques. Si le traitement est commencé tôt, il peut contrecarrer la cystite grâce à ses effets antibactériens et anti-inflammatoires. Les feuilles de busserole sont utilisées traditionnellement depuis des centaines d’années déjà pour le traitement des infections urinaires.

Les diverses tisanes pour la vessie conviennent comme traitement d’appoint car leur effet drainant peut contribuer à l’évacuation des bactéries de la vessie. Dans le cas d’une crise aiguë de cystite, il est toujours recommandé de boire beaucoup. De même, les bouillottes peuvent avoir un effet bienfaisant, relaxant.

Les infections urinaires font partie des maladies infectieuses les plus fréquentes dans le monde entier. De nos jours, elles sont majoritairement traitées par des antibiotiques. Cependant, même si les symptômes peuvent être très désagréables et douloureux, il n’est bien souvent pas impérativement nécessaire de recourir à une antibiothérapie. Les antibiotiques doivent en tout cas être utilisés lorsque l’infection s’est propagée jusque dans les voies urinaires supérieures et qu’une pyélonéphrite se développe – et également lorsque des facteurs de complication sont présents comme une perturbation des fonctions rénales et de la vessie, des modifications anatomiques qui gênent l’écoulement de l’urine, ou un système immunitaire affaibli d’une manière générale.

Cependant, s’il s’agit d’une simple cystite, les traitements alternatifs devraient être pris en considération. D’une part, parce qu’une antibiothérapie peut avoir des effets secondaires désagréables, et d’autre part, parce qu’il existe un lien direct entre l’emploi d’antibiotiques et le développement de résistances contre eux.

Les traitements aigus à base de plantes avec effet antibactérien sont efficaces. A cet égard, l’arbutine (la principale substance active, tirée des feuilles de busserole) est un principe actif important.

Vous en apprendrez plus ici.

Feuilles de busserole

L’utilisation des feuilles de busserole pour le traitement des infections urinaires est déjà connue depuis des siècles. Elles contiennent de l’arbutine comme principe actif. Elle a un effet antibactérien et peut donc combattre les bactéries dans la vessie.

Outre l’arbutine, les feuilles de busserole contiennent aussi d’autres substances importantes, par ex. des tannins. Celles-ci ont un effet anti-inflammatoire et empêchent également la fixation des bactéries sur les muqueuses de la vessie.

On trouve très souvent des feuilles de busserole dans les pharmacies et les drogueries sous la forme de tisanes et de dragées. Ici, il est cependant très important de veiller à ce que le produit employé soit standardisé, c’est-à-dire qu’il contienne la même quantité de principe actif et qu’il soit suffisamment fortement dosé pour pouvoir déployer une action antibactérienne.

Apprenez-en plus ici sur le dosage des préparations à base de feuilles de busserole.

Arbutine fortement dosée

L’arbutine est la principale substance active des feuilles de busserole. Si sa dose est suffisamment élevée (au moins 400 mg/jour), elle peut développer son effet antibactérien et combattre les bactéries.

Lors de l’achat dans une pharmacie ou une droguerie, renseignez-vous sur le taux d’arbutine des différents produits et choisissez une préparation de feuilles de busserole fortement dosée, avec laquelle vous pourrez prendre au moins 400 mg d’arbutine par jour.

L’arbutine développe son effet antibactérien à partir d’une dose quotidienne de 400 mg.

Chimie

Plantes

* Seulement les préparations fortement dosées avec plus de 400 mg d’arbutine